MUMIA : rassemblement à PARIS pour sa libération le samedi 24 avril

Samedi 24 avril à 15 heures : rassemblement à Paris à proximité de l’ambassade américaine place de la Concorde (angle de la rue de Rivoli et du Jardin des Tuileries). A cette occasion une délégation déposera une motion à l’ambassade des Etats-Unis.

Pour mémoire, notre rassemblement précédent (7 avril) a été interdit quelques heures seulement avant sa tenue par le Préfet de police de Paris. L’arrêté qui nous a été signifié ne comportait aucune réprimande sur nos rassemblements depuis un quart de siècle au même endroit mais au seul

motif des contraintes sanitaires de la pandémie de Covid et des forces de police insuffisantes pour en assurer la sécurité ... Sauf que la même semaine la quasi-totalité des manifestations syndicales, politiques et environnementales à Paris comme en province (Lille, Lyon et Strasbourg pour les rassemblements Mumia) ont pu avoir lieu conformément à la décision du Conseil d’Etat lors du premier confinement de 2020 par laquelle le Gouvernement avait été rappelé à l’ordre et au respect du droit constitutionnel de manifester. Nous voulons croire que le Préfet de police de Paris n’osera pas une nouvelle fois bafouer ce droit comme le Tribunal Administratif vient de lui rappeler en annulant récemment un arrêté d’interdiction de manifester devant l’assemblée nationale.

La vie de Mumia est toujours entre nos mains !

Un grand merci à toutes celles et ceux d’entre vous - très nombreux en France - qui ont interpellé les autorités de Pennsylvanie pour exiger un peu d’humanité envers cet homme gravement malade au point que sa vie même est en danger.

Cette mobilisation dans le monde entier a permis à son épouse Wadiya et à Pam Africa (porte-parole historique des soutiens à Mumia de Philadelphie) de pouvoir enfin entrer en contact avec lui. De nouveau hospitalisé depuis une semaine, l’opération du coeur programmée le 15 avril a été reportée à ce lundi 19 avril sans autre précision sur son état de la part des autorités pénitentiaires et médicales.

Cette situation, toujours aussi préoccupante selon son médecin personnel - lequel n’a pas été autorisé à parler à son patient - pose une nouvelle fois la problématique incontournable de sa libération pour qu’il puisse bénéficier des soins que ni l’enclos carcéral, ni l’hôpital sous tutelle contrainte de l’administration pénitentiaire ne peut lui garantir. C’est tout l’enjeu de cette nouvelle journée internationale de mobilisation du 24 avril, aux Etats-Unis à Philadelphie, New York, San Francisco... et dans le monde à Paris, Londres, Mexico ...

Participez à la mobilisation des réseaux sociaux aux Etats-Unis

En envoyant ce message " ENSEMBLE NOUS LIBERERONS MUMIA / TOGETHER WE WILL FREE MUMIA " signé de vos NOM / PRENOM / VILLE ou VILLAGE / FRANCE à l’adresse centralisée des soutiens à Mumia aux Etats-Unis : bringmumiahome chez gmail.com

Envoyez une carte postale de votre région à Mumia pour ses 67 ans en respectant les recommandations suivantes : écrivez en français ou en anglais, soyez brefs et ne faites aucune référence à la mise en cause de l’administration pénitentiaire et des autorités américaines. Glissez votre carte dans une enveloppe blanche. N’oubliez pas de mentionner votre adresse au dos et de l’affranchir (1,50 € jusqu’à 20 gr). Malgré ces précautions, l’Administration ayant tout pouvoir de censure, votre courrier ne parviendra peut-être pas à Mumia ou vous sera renvoyé. Ne vous offusquez donc pas si vous ne recevez aucune réponse, et ce d’autant que Mumia n’a que très peu de moyens financiers et matériels pour vous remercier. N’hésitez cependant pas à lui écrire car cette démarche constitue à la fois un moyen de pression sur les autorités américaines et de protection pour lui :

Smart Communications PADOC

Mumia Abu-Jamal AM-8335‎

‎SCI Mahanoy ‎
‎PO Box 33028‎
‎St Petersburg, FL 33733 (USA)

Campagne en France pour la libération de Mumia :

> Claude Guillaumaud-Pujol, co-animatrice du Collectif français Libérons Mumia, a participé au rassemblement de solidarité internationale avec les prisonniers politiques organisé à Paris le 17 avril par le STE 93 et la secrétariat international de la CNT. Les cas notamment de Mumia Abu-Jamal, Leonard Peltier et de Georges Ibrahim Adallah ont été évoqués.

> Jacky Hortaut, co-animateur du Collectif français Libérons Mumia, a été interviewé par la radio local bordelaise " La clé des ondes" :

https://www.lacledesondes.fr/article/mumia-abu-jamal--ces-38-annees-de-prison-et-l-absence-de-soins-qui-le-condamnent-a-mort

> Interview sur Youtube pour Radio Foutou’Art (Lyon) : https://www.youtube.com/watch?v=01H-rpwyJ7I

En cas de difficultés pour accéder aux liens de cette page : mettre le lien en surbrillance,

faire un clic droit, puis un clic gauche sur

"Ouvrir le lien hypertexte" ou "Ouvrir le lien dans une nouvelle fenêtre" ou encore "Accédez à"

COLLECTIF FRANÇAIS "LIBÉRONS MUMIA !"

rassemblant une centaine d’organisations et de collectivités publiques

MEMBRE DE LA COALITION MONDIALE CONTRE LA PEINE DE MORT

www.mumiabujamal.com