L’ONU et la lutte contre le racisme : 75 ans d’histoire Colloque en Sorbonne

En 1945, après les monstruosités dues au racisme, un engagement est apparu nécessaire pour libérer l’humanité de cette idéologie. La nouvelle Organisation des Nations Unies, l’ONU, a-t-elle été le cadre et l’outil de cette lutte à l’échelle mondiale, quelles ont été ses avancées, ses insuffisances ?

Le MRAP vous invite à une réflexion sur cette question avec :

Jean-Loup AMSELLE, Anthropologue et ethnologue

Doudou DIENE, Ancien Directeur Général adjoint de l’UNESCO et Rapporteur spécial sur le racisme à l’ONU

Paolo ARTINI, Représentant du HCR en France

Chloé MAUREL, Agrégée et docteur spécialiste de l’ONU

colloque ONU 2022

© UNESCO

Colloque

Lutter contre le racisme, de la seconde guerre à aujourd’hui

Vendredi 18 mars 2022 - 18h30-20h30

Sorbonne, centre Panthéon, Salle 06

12 Place du Panthéon, Paris 5°

Suivi d’un pot de l’amitié
Inscription obligatoire à l’avance en envoyant un mail indiquant votre nom à : chloemaurel7 chez gmail.com

Amener une pièce d’identité. Pas besoin de pass sanitaire.

La lutte contre le racisme impose aux associations et aux militants une réactivité quotidienne à l’actualité. Le MRAP a estimé utile de resituer cette actualité dans sa profondeur historique.

La révélation au monde des monstruosités engendrées par le racisme avant et pendant la seconde guerre mondiale ont posé de façon brûlante la question de la lutte contre le racisme. En 1949, l’ONU adoptait la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. La lutte contre le racisme trouvait un cadre nouveau.

Le racisme, mot absent de la DUDH, se trouvait inclus dans la notion de discrimination, citée à article 7 et dès l’article 2 : « Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion politique ou de toute autre opinion, d’origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation. ».

De nombreuses déclarations ou conventions ont, durant les décennies suivantes, développé et précisé ces notions. Connaître et comprendre ce cadre international dans lequel nous évoluons est essentiel.

Ce colloque, le 18 mars à la Sorbonne, propose une information et une réflexion sur la place du racisme et des discriminations dans l’action de la « communauté internationale ». On connaît quelques étapes, comme la convention internationale contre le racisme de 1965, la longue lutte contre l’apartheid ou la conférence Durban en 2001, mais quelle est l’histoire des textes, déclarations et conventions nombreuses qui ont jalonné cette période ?

Des connaisseurs éminents, et même acteurs de cette histoire nous aideront à comprendre ce long combat.

  • Chloé MAUREL interviendra sur  l’histoire des actions de l’Unesco contre le racisme.
  • Doudou DIENE éclairera la complexité de la conférence de Durban, dont il été un acteur.
  • Jean-Loup AMSELLE expliquera en quoi l’antiracisme peut et doit être universel.
  • Paolo ARTINI montrera la place essentielle de la question des réfugiés.

Lien vers l’événement Facebook ici.