Communiqués

Nazisme et Résistance

Il y a 79 ans la « Nuit de Cristal » le combat contre l’antisémitisme plus actuel que jamais

La commémoration de la « Nuit de cristal » (9-10 novembre 1938) dans l’Allemagne nazie avec ses synagogues brûlées, ses vitrines de magasins juifs brisées, des livres brûlés, des femmes, des hommes des enfants, humiliés, déportés, frappés, assassinés est un devoir. En ce jour le MRAP tient tout d’abord à saluer la mémoire des victimes innocentes.

Plus de 70 ans après l’extermination des juifs par les Nazis, le racisme à l’encontre des juifs est toujours un danger pour nos sociétés. L’assassinat de Ilan Halimi, les assassinats de l’école Ozar Hatorah à Toulouse, l’attentat de l’hyper Casher de Vincennes, l’assassinat de Sarah Halimi et tout récemment la profanation de la plaque posée à la mémoire de Ilan Halimi nous le rappellent.
 
Il est important d’être aux côtés de toutes les victimes du racisme, sans distinction. Il ne saurait y avoir de concurrence mémorielle dans le champ antiraciste ni une relativisation d’une forme particulière du racisme.
 
Aujourd’hui le danger est grand car les digues, qui décrédibilisaient les idéologies porteuses de racisme, de xénophobie, de discriminations, ont été rompues. La reprise et la banalisation de ces idées taraudent toutes les couches de notre société ; leur audience est un danger pour les valeurs républicaines et la République elle-même. 
 
Soixante-dix-neuf ans après cette nuit de terreur, le MRAP tient à rappeler que la commémoration de la « Nuit de Cristal » doit être une leçon qui nous invite tous à combattre sans relâche l’antisémitisme et toutes les formes de racisme. Et ce combat, c’est aujourd’hui qu’il faut le mener, demain il sera trop tard !
 
Paris le 9 novembre 2017