Halte aux injures et actes racistes

Le MRAP national partage l’indignation de ses comités de Rennes, Nantes et Saint-Nazaire

Les actes racistes ne cessent pas d’inquiéter. Ainsi, dans notre région, ils viennent encore de retenir l’attention et de défrayer la chronique.
A Nantes, un joueur du FC Nantes a été victime d’insultes racistes et de menaces de mort. Un ancien attaquant du Mans FC a été la cible d’injures racistes dans une vidéo qui lui a été envoyée via un réseau social.
La mosquée Arrahama de Nantes a été victime d’un début d’incendie, créant émotion et inquiétude chez les fidèles.

A Rennes, de multiples inscriptions islamophobes ont été découvertes dimanche 11 avril sur les murs et les vitres du centre culturel Avicenne à Rennes-Villejean, inscriptions qui stigmatisent la communauté musulmane dans son ensemble. L’origine de ces tags ne fait guère de doute puisqu’ils étaient accompagnés de références à Charles Martel, habituelles de la mouvance d’extrême-droite.

Les comités MRAP de Rennes, Nantes et Saint-Nazaire, tout comme le MRAP national sont indignés par ces actes racistes. Ils apportent tout leur soutien à leurs concitoyens victimes de ces actes qui tentent d’instiller le rejet et la haine mais ne déconsidèrent que ceux qui les ont lâchement perpétrés.
Le MRAP demande que les auteurs de ces actes racistes soient recherchés, identifiés et punis. Il sera aux côtés des victimes quelles qu’elles soient en cas de poursuites judiciaires.

Il engage chacun à refuser la haine et les amalgames et à promouvoir le "vivre ensemble" dans le respect et la tolérance.

Le 11 avril 2021

Comité local d’Ille et Vilaine, mrap.ille.vilaine chez gmail.com
Comité local de Nantes, mrapnantes chez hotmail.com,
Comité local de Saint-Nazaire, mrap-saint-nazaire chez orange.fr

Lien vers le site du Comité local de Saint-Nazaire
Lien vers le compte facebook sur MRAP d’Ille-et-Vilaine