Différences n°314 Juillet, août, septembre 2020

ÉDITORIAL
IL Y A UN AVENIR, SI NOUS LE CONSTRUISONS
L’année 2020 aura été celle d’une crise majeure. La crise sanitaire bien sûr, mais pas seulement. Le MRAP a déjà eu l’occasion de dire à quel point cette période a servi de révélateur à l’état de notre monde dans bien des domaines. Elle confirme en particulier l’unité de destin de l’humanité. Les tentatives de récupération nationaliste sont vite apparues dérisoires. Non, le virus n’est pas « chinois », il n‘a pas les yeux bridés ! Non, il n’a pas de passeport et ignore les frontières nationales, même si celles-ci ont pu participer, entre autres barrières, à la limitation provisoire des déplacements humains, qui ont au contraire étalé leur caractère généralisé et indispensable. L’humanité a découvert à quel point la mobilité était une composante fondamentale de son existence actuelle. Pour regarder vers l’avenir, la question brûlante qui est maintenant posée est justement celle des échanges planétaires et de la solidarité dans les domaines de la recherche médicale, qui doit être « au service de l’humanité » par une juste mise à disposition des moyens médicaux pour toutes les populations et ne pas être subordonnée à la recherche du profit. Le débat est vif sur ce sujet, et vital pour l ‘amitié entre les peuples. La crise sanitaire a aussi révélé l’ampleur des inégalités, à l’intérieur de chaque pays comme à l’échelle planétaire. Elle a poussé à l’extrême la précarité des populations déjà les plus fragiles. Nous avons, souvent dit au MRAP, que l’exacerbation des difficultés économiques et sociales, et l’absence de réponses justes, peut pousser à la recherche d’exutoires comme le repli sur soi, le rejet de l’autre, n’importe quel « autre » ! Le racisme, la xénophobie, la guerre peuvent aisément se substituer si on y prend garde, à la solidarité nécessaire et indispensable que le MRAP appelle de ses vœux à chaque fois qu’il en a l’occasion... C’est pourquoi Différences propose dans ce dossier, quelques contributions qui participent au large mouvement de réflexion qui a cours actuellement au sein de notre société. Oui, il faut construire demain, un monde plus juste et plus fraternel. C’est possible, et le MRAP, modestement mais résolument, dans le champ d’action qui est le sien, compte bien apporter sa pierre à ce vaste chantier.

SOMMAIRE

3 INTERNATIONAL
>> Poursuivre la mobilisation contre l’annexion de territoires palestiniens et pour la reconnaissance de l’état de Palestine
>> Le boycott de produits israéliens est légal
>> 60ème anniversaire de l’indépendance de pays africains
>> La France doit respecter le traité sur le commerce

6 - 14 DOSSIER EN ROUTE POUR DEMAIN
>> Quelles migrations demain ?
>> Pour les droits et libertés collectives et personnelles
>> Quels rôles jouent la société civile, les associations et où en est le rassemblement national ?
>> Contre les discriminations, plus que jamais !
>> Renforcer la lutte pour la paix et la solidarité internationale
>> Les mêmes droits, partout, pour toutes et tous
>>Contributions
* Contribution de la Ligue des Droits de l’homme
* Contribution de SOS Racisme

15 ACTUALITÉ NATIONALE
>> Une inscription à l’école simplifiée
>> Traitement des faits d’actualité impliquant des tchétchènes
>> Défendre l’accès aux archives publiques et honorer Josette et Maurice Audin
>> Mettre un terme aux violences policières et au racisme dans la police

19 COMITÉS LOCAUX
>> Bayonne une manifestation pour la solidarité et pour la paix qui fera date

20 HOMMAGES
>> À Maurice Rajsfus
>> À Raymond Gurême, infatigable voix d’un passé occulté pour réveiller les générations à venir !