Communiqués

Amérique du Nord


COLLECTIF FRANÇAIS "LIBÉRONS MUMIA !"

Chaque premier mercredi du mois à PARIS, rassemblement à proximité de l’ambassade des Etats-Unis (18h) PLACE DE LA CONCORDE, angle rue de Rivoli / jardin des Tuileries

Cette décision du juge Tucker a été rendue publique le 27 décembre 2018. Elle est fondée sur le fait que Ronald Castille, alors juge en chef à la Cour suprême de Pennsylvanie, aurait dû se récuser lors de l’examen de l’affaire Mumia en raison de son implication précédente en qualité de procureur sur le même dossier et de ses déclarations favorables à la peine de mort lorsqu’il s’agissait d’homicide de policiers.

Le juge Tucker a toutefois rejeté, faute de preuve « significative  », l’argument de la défense selon lequel Castille avait joué un rôle « important » dans l’appel de Mumia contre sa condamnation à mort.

Justifiant sa décision, Tucker a écrit « L’attente du public d’une justice impartiale était nécessaire. La moindre apparence de partialité ou d’impartialité mine le système judiciaire dans son ensemble  ». Et de conclure « Une nouvelle plaidoirie devant la Cour suprême de Pennsylvanie serait donc préférable ». Pour sa part, Maître Judith Ritter, l’avocate de Mumia, a déclaré que Tucker avait ainsi reconnu « la nécessité d’un nouvel appel non entaché de parti pris ».

L’avenir judiciaire de Mumia est désormais entre les mains du procureur général de Philadelphie Larry Krasner, élu en 2017 et connu pour ses positions progressistes, notamment sur l’incarcération de masse, les discriminations sociales et raciales, les agissements de la police. Selon l’agence Associated Press, sa porte-parole a déclaré « qu’il était en train d’examiner la décision et qu’il n’avait pas encore décidé de la contester ». Pour ce faire, il dispose d’un délai de 30 jours.

Nos amis, soutiens américains à Mumia, saluent « cette victoire légale et inédite comme la meilleure chance que nous avons de libérer Mumia depuis des décennies ».

Le Collectif français « LIBERONS MUMIA » salue également le succès judiciaire et la mobilisation internationale qui a contribué à faire émerger la vérité et qui doit se poursuivre pour que Mumia quitte définitivement l’univers carcéral où il est enfermé depuis 37 ans.

 

Pour en savoir plus sur l’affaire Mumia Abu-Jamal et suivre l’actualité : www.mumiabujamal.com

Chaque premier mercredi du mois à PARIS, rassemblement à proximité de l’ambassade des Etats-Unis (18h) PLACE DE LA CONCORDE, angle rue de Rivoli / jardin des Tuileries

COLLECTIF FRANÇAIS "LIBÉRONS MUMIA !"

rassemblant une centaine d’organisations et de collectivités publiques

MEMBRE DE LA COALITION MONDIALE CONTRE LA PEINE DE MORT