Communiqués

Palestine

Benyamin Netanyahou n’est pas le bienvenu à Paris

Benyamin Netanyahou, sera reçu à Paris le 10 décembre par le Président de la République et rencontrera le Conseil des Affaires Étrangères de l’Union Européenne le lendemain.

Cette rencontre se tient dans un contexte particulièrement inquiétant créé par les récentes déclarations de Donald Trump sur Jérusalem.
 
Le 15 février dernier, Emmanuel Macron avait déclaré à une télévision algérienne « la colonisation est un crime contre l’humanité ». Le MRAP partage cette opinion mais cela est vrai quel que soit les colonisateurs y compris lorsqu’il s’agit du gouvernement de Benyamin Netanyahou : un criminel de guerre n’est pas le bienvenu à Paris.
 
Le Président de la République ne peut en rester à de simples condamnations verbales de la politique menée par Israël et soutenue par les États-Unis : face à la gravité de la situation les mots ne suffisent plus, il faut des actes. Il y a urgence à ce que la France reconnaisse l’Etat de Palestine comme cela a été voté à la fois par l’Assemblée Nationale et le Sénat.
 
Sur des questions plus spécifiques le gouvernement français doit exiger la libération de Salah Hamouri, la libre circulation de son épouse Elsa et de son fils, il doit condamner l’interdiction faite récemment à des élus de la République française de se rendre en Israël et en Palestine.
 
La force du droit doit l’emporter sur le droit de la force, c’est une condition indispensable à la paix.
 
Paris, le 8 décembre 2017