Communiqués

Racisme sur Internet

18 mois de prison pour avoir « fiché » des militant

Ce lundi, le tribunal correctionnel de Rennes a condamné Monsieur Boris Le Lay, administrateur du site d’extrême droite « Breiz Atao », à 18 mois de prison ferme et 8 000 euros d’amende pour des faits de diffamation, d’injure et de provocation à commettre un crime ou un délit.


Ce site hébergé à l’étranger avait menacé et rendu public des informations confidentielles sur des militants, y compris du MRAP, « coupables » de s’engager contre le sexisme et l’homophobie ou encore aux côtés des migrants.

Cette décision de justice, qu’il faut saluer, rappelle la place importante qu’on pris internet et les réseaux sociaux dans la diffusion de messages de haine mais laisse également espérer de véritables sanctions pénales pour l’avenir.

 

Paris, le 10 avril 2018