Communiqués

Discriminations, racisme, (...)


La lutte contre la haine doit être unitaire

Le MRAP considère que les conditions de l'appel à rassemblement ne procédaient pas d'un esprit unitaire, tant le texte, son contenu, que la présence de groupes politico-religieux à l'origine de l'appel font obstacle à un rassemblement large qui seul peut permettre de lutter contre toutes les déclinaisons du racisme, dont le racisme anti-musulman.

Le MRAP laisse ses adhérents libres de participer ou de ne pas participer à ce rassemblement.

Il en appelle, devant la montée des haines racistes dont le racisme anti-musulman, mais aussi des haines homophobes et sexistes, à un large appel unitaire pluriel et transparent pour mobiliser tous les citoyens qui aspirent à une société apaisée, sur tout le territoire.

Paris, le 8 novembre 2019