Communiqués

Discriminations, racisme, (...)

Non aux parades fascistes et dissolution des groupuscules appelant à la haine raciale !

Le MRAP se réjouit de l’arrestation des membres du groupe néo-fasciste “Action des Forces Opérationnelles “ qui préparait des attentats terroristes.

Il s’interroge cependant sur la cohérence politique de cette mesure quand le gouvernement laisse parader sur internet et dans nos villes, ceux qui les ont inspirés.

Les nervis racistes du “bastion social” ouvrent des locaux en toute liberté alors que leur leader est poursuivi pour apologie de crime contre l’humanité et que cette horde fasciste multiplie les actions violentes.

Le site riposte laïque” sous la plume du policier révoqué "Sébastien
Jallamion
" prend la défense des individus qui prévoyait des attentats, leur faisant juste le reproche de ne pas respecter “les étapes” tout en appelant à se doter de “permis de chasse” “Je réitère mon conseil consistant à s’armer légalement”.

Le “Bastion social” organise ce week-end à Avallon un camp d’été avec des entraînements “au combat’”.

Christine Tasin sur le site d’extrême-droite “Résistance républicaine” présente le groupe arrêté comme “juste un groupe de Français qui, comme beaucoup en France, se préparent à résister, en situation de légitime défense”.

Le MRAP demande la fermeture des locaux fascistes, la dissolution du “bastion social”, l’interdiction immédiate du camp d’été fasciste, la fermeture des vitrines d’extrême-droite sur internet dont
certaines comme “Riposte laïque” ont déjà fait l’objet de maintes condamnations pour racisme.

Paris, le 29 juin 2018