Communiqués

Discriminations, racisme, (...)

Le racisme tue dans les Landes

Le MRAP national partage l’émotion et l’action de sa Fédération des Landes par rapport au crime raciste qui vient d’endeuiller ce département. Il partage le communiqué que vient de publier cette fédération et soutiendra son action juridique.

Marche blanche en hommage à Saïd El Barkaoui

Ce dimanche 17 juin restera pour notre communauté landaise celui de la solidarité et de la chaleur humaine pour tenter de réconforter une famille si cruellement affectée, sa compagne, ses parents, ses enfants privés de leur père en ce jour de fête des pères, ses frères et soeurs, ses proches et amis.

Jamila sa soeur, nous a rappelé la vie d’un enfant du pays, sa joie de vivre, ses rires fauchés par le geste d’un criminel animé par la haine raciste.
La marche blanche a réuni plus de 400 personnes, les proches de Saïd, mais aussi beaucoup d’Ychoussois ou des personnes venues de plus loin, des Landes ou d’ailleurs.

Les quatre grandes organisations nationales étaient présentes, SOS Racisme avec son président, Le MRAP et la LICRA avec des représentants de leurs bureaux nationaux, la LDH aussi. Saïd est la victime d’un crime qui doit avoir un écho national.

Nous étions tous là, rose à la main pour la déposer devant la photo de Saïd placée devant la maison d’une famille déchirée par sa perte. A 30 mètres il y avait la haie cachant la maison de l’auteur du crime. 30 mètres qui séparent toute la dignité d’une famille meurtrie de la bestialité raciste.

Demain viendra le temps judiciaire, car de tels actes ne peuvent rester impunis. Un crime raciste n’est jamais un fait divers, il a son origine dans un contexte de libération de la parole et des mots racistes, ceux de personnes anonymes, mais aussi celui de
personnalités.

Les quatre organisations qui seront parties civiles aux côtés de la famille de Saïd étaient là pour le rappeler.
Demain aussi il nous faudra, ensemble, être encore plus présents avec la mémoire de Saïd El Barkaoui, pour défendre nos valeurs de fraternité, et d’amitié contre les porteurs de haine raciale.

Paris, le 19 juin 2018

Documents associés