Communiqués

Citoyenneté

Communiqué : Le MRAP solidaire des démocrates en Turquie

La tentative de coup d'Etat militaire en Turquie, dans la nuit du 15 au 16 juillet, organisée par des divisions de l'armée turque insurgées contre le président Erdogan a été mise en échec mais s'est soldée par près de 300 morts à Istanbul et Ankara, plus d’un millier de blessés.

Après avoir écrasé les libertés, muselé les médias, réduit les pouvoirs de l’opposition, levé l’immunité parlementaire des députés du HDP ( (Parti Démocratique des Peuples), déclenché une guerre meurtrière contre les populations kurdes du pays, R.T. Erdogan profite de la tentative de coup d’Etat pour amplifier la dérive dictatoriale à laquelle on assistait ces derniers mois : des milliers de juges ont été destitués et arrêtés dont des membres du Conseil d’État et de la Cour constitutionnelle, des universitaires, des enseignants..., des mandats d’arrêt ont été délivrés contre 42 journalistes. Au moins 11 000 personnes ont été placées en garde à vue et près de 6 000 en détention. Plus de 1000 établissements scolaires, 15 universités, 1200 associations et 19 syndicats ont été fermés.

Mais la riposte s’organise pour défendre la démocratie : samedi 23 juillet des milliers de personnes se sont rassemblées à Istanbul à l’appel du HDP, dimanche 24, le Parti Républicain du Peuple (CHP) a réuni des dizaines de milliers de manifestants sur la Place Taksim au cri de « ni dictature ni coup d’Etat, démocratie en Turquie ».

L’objectif de l’opposition démocratique est de former un front uni regroupant le HDP, le CHP, les écologistes, des syndicats et des associations comme alternative à l’AKP.
Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, a affirmé la volonté de la France de voir "l’Etat de droit fonctionner pleinement en Turquie" et refuser tout "chèque en blanc à Monsieur Erdogan", nous ne pouvons qu’encourager cette inflexion du gouvernement français et nous attendons que ce discours soit suivi d’effets, en particulier par la remise en cause de l’accord européen sur les migrants .. Car, la politique d’Erdogan ne peut que mener le pays au chaos.

Le MRAP tient à exprimer son entière solidarité et son soutien à tous les démocrates et progressistes de Turquie.

Paris le 26 juillet 2016